A message from/sentiments de député MPP Michael Mantha

Dear Friends,

Today is a hopeful day for Franco-Ontarians. Over the years, we have demonstrated that we are a strong and united community that cannot be walked over. Though this is true, we must continue to stand up and reaffirm our place in this province. We are now facing an injustice that takes away services and rights that we already had in place. Throughout our history, Francophones have proven our pride and strength. Standing idly by is never an option that compliments our creativeness and resilience.

Today is a hopeful day, even though Doug Ford’s Conservative government has carelessly decided to remove the French Language Services Commissioner and Ontario’s French language university. It is still a day of hope because today across Ontario, thousands of Francophones and Francophiles are coming together to stand in solidarity. It is a day of hope because we see that the Franco-Ontarian community is more alive and vibrant than ever.

As we gather together today in Elliot Lake, across Algoma-Manitoulin and Ontario, I also want to express my frustration with the decisions made by the Doug Ford government. I would have loved to participate with all of you but I know that the Franco-Ontarian community is more connected with heart and spirit now than ever.

Today is a hopeful day as we stand together against policies that people do not want. Doug Ford’s Conservatives betrayed us. We are taking our place to keep our language alive. We simply want to have access to the same services that Anglophones have in their own language. We simply want to offer our young people the opportunity to pursue post-secondary studies entirely in French and strengthen our community.

Today is a hopeful day because you have all chosen to participate in the democratic process of our country – our bilingual country. Rest assured that I will continue to bring your voices to Queen’s Park and defend the rights and interests of our community.

Above all, we will not give up! I am wholeheartedly with you! We are, we will be!

Michael Mantha, MPP

Algoma-Manitoulin


Mes chers amis,

Aujourd’hui est un jour d’espoir pour la communauté franco-ontarienne. À travers les années, nous avons démontré que nous étions un groupe fort et unis, qui ne nous laissions jamais marcher sur les pieds.  Aujourd’hui encore, nous devons nous tenir debout et réaffirmer Notre Place dans cette province.  Nous restons à l’affût des attaques et des manigances pour nous faire perdre nos acquis.  Nous sommes un peuple fier et fort de notre histoire.  Nous ne pourrons jamais rester les bras croisés, mais c’est aussi ce qui fait de nous des gens créatifs et résilients.

Aujourd’hui est bel et bien un jour d’espoir, même si le gouvernement Conservateur de Doug Ford a décidé de s’en prendre à notre communauté en se débarrassant du Commissaire aux services en français et en annulant l’Université de langue française.   C’est un jour d’espoir parce qu’à travers l’Ontario, des milliers de francophones et francophiles vont se tenir debout en solidarité.  C’est un jour d’espoir parce que nous voyons que la communauté franco-ontarienne est plus vivante et plus vibrante que jamais.

Aujourd’hui, je me tiens debout pour manifester ma frustration face aux décisions du gouvernement de Doug Ford avec nos frères et nos sœurs à Elliot Lake et à travers l’Ontario.  J’aurais tout autant aimé être avec vous, mais je sais que la communauté franco-ontarienne partout à travers la province est en ce moment plus connectée de cœur et d’esprit que jamais.

Aujourd’hui est un jour d’espoir, parce que nous nous tenons debout contre des politiques dont personnes ne voulaient.  Les Conservateurs de Doug Ford nous ont trahis.  Nous prenons Notre Place pour garder notre langue vivante.  Nous voulons simplement avoir accès aux mêmes services que les anglophones ont dans leur propre langue.  Nous voulons simplement offrir à nos jeunes la possibilité de faire des études post-secondaires entièrement en français et renforcer notre communauté.

Aujourd’hui est un jour d’espoir, parce que vous participez à la démocratie de votre pays ; de ce pays bilingue.  Soyez assurés que je continuerai à vous représenter à Queen’s Park et à défendre les droits et les intérêts de notre communauté.

Et surtout, on lâche pas ! Je suis de tout cœur avec vous ! Nous sommes, nous serons !

Michael Mantha, député

Algoma-Manitoulin

 

This entry was posted in Columns, Local, Michael Mantha's News From The Park, News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *