La Renaissance students discover ecosystems through a fish farming project

At École secondaire catholique La Renaissance (Espanola), students have the opportunity to live meaningful learning experiences that relate to their own experiences. For example, Mr. Stephen Montgomery, a science teacher at the school, in partnership with Roland Frappier, owner of Micro Hatcheries, and with the support of the Ministry of Natural Resources and Forests, sets up an elaborate fish farming project for La Renaissance students.

The goal of the project is to educate students about the importance of ecosystems. In addition, it is profitable since it integrates various science elements: chemistry with the determination of the pH system, physics with the pressures of the system in order to improve water circulation, biology with anatomy and development of fish. The school-based fisheries project also offers student an excellent study of the functioning and importance of the ecosystem.

At the moment, ÉSC La Renaissance students are busy raising and observing some 10,000 trout eggs. They are responsible for maintaining the fish farm as well as monitoring the development of the eggs until it hatches. Afterwards, the students will ensure the transfer of fish to a suitable ecosystem in the community of Espanola. What a valuable hands-on learning initiative!

  

Étudier les écosystèmes par un projet de pisciculture

À l’École secondaire catholique La Renaissance (Espanola), les élèves ont la chance de vivre des expériences authentiques et en lien avec leur vécu. C’est ainsi qu’à chaque année Stephen Montgomery, enseignant des sciences supérieures et de l’animation culturelle, en partenariat avec Roland Frappier, propriétaire de Micro Hatcheries, et avec le ministère des Richesses Naturelles et des Forêts, monte un projet de pisciculture.

Le but du projet est d’éduquer les élèves de l’importance des écosystèmes. De plus, il est profitable puisqu’il intègre les matières de science : la chimie avec la détermination du système pH, la physique avec les pressions du système afin d’améliorer la circulation d’eau, la biologie avec l’anatomie et le développement des poissons, ainsi que le fonctionnement et l’importance de l’écosystème.

En ce moment, les élèves de La Renaissance élèvent et observent près de 10 000 œufs de truites. Ils sont responsables pour l’entretien de la pisciculture ainsi que de monitorage du développement de l’œuf jusqu’à son éclosion. Par la suite, les élèves assureront le transfert des poissons dans un écosystème propice dans la communauté d’Espanola. Quelle belle initiative !

 

 

 

 

This entry was posted in Local, News, Schools. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *